fbpx

Malawi : la pêche dans un pays enclavé (FAO)

Malawi : la pêche dans un pays enclavé (FAO)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Print

Au Malawi, le lac Malombe a vu ses espèces de poissons disparaître et son écosystème se dégrader au fil des années. La FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture travaille avec le gouvernement pour renforcer la résilience et combattre l’impact de la dégradation de l’environnement dans le secteur de la pêche.

NEW YORK, USA, le 16 Decembre 2021,-/African Media Agency (AMA)/-Willard pêche sur les rives du lac Malombe, dans la République du Malawi, depuis plus de 40 ans. Ce pêcheur est originaire de Chipalamawamba, un village situé dans le sud du pays. Il explique qu’au fil des ans, la dégradation de l’environnement et la surpêche du lac ont fait payer un lourd tribut aux poissons et à la situation des pêcheurs locaux. 

« Le nombre de poissons a commencé à diminuer il y a des années », se rappelle Willard. « Toutes les plantations de bananes ont été détruites, les herbes et les arbres ont été coupés pour construire des maisons, et maintenant les berges de la rivière et du lac sont nues. Les poissons n’ont pas assez de sites de reproduction ».

Avec ses nombreux lacs, ce pays africain enclavé possède une riche tradition de pêche et près de 1,6 million de personnes vivant dans les communautés riveraines dépendent de la pêche pour leur vie et leurs moyens de subsistance. 

Le lac Malombe a vu ses espèces de poissons disparaître et son écosystème se dégrader

Niklas Mattson, fonctionnaire technique en chef de la FAO au Malawi, affirme que plusieurs espèces de poissons, dont le populaire Chambo, un type de tilapia, ont pratiquement disparu ces dernières années.

« Le lac Malombe n’a en moyenne que trois mètres de profondeur, et les tilapias construisent des nids au fond pour se reproduire. Mais les filets nkacha, qui sont les plus courants, ont tendance à détruire ces nids et à provoquer des turbulences, ce qui perturbe les poissons et leur reproduction », explique M. Mattson.

Les petits pêcheurs sont également en concurrence avec les grands pêcheurs, qui disposent de plus gros bateaux et d’engins de pêche et de filets plus élaborés. Cette activité ne se contente pas de décimer le nombre de poissons, elle endommage également les zones de reproduction du lac.La dégradation de l’environnement et la surpêche dans le lac Malombe ont lourdement pesé sur les pêcheurs locaux, comme Alfred Juma©FAO/ Shaibu RiceLa dégradation de l’environnement et la surpêche dans le lac Malombe ont lourdement pesé sur les pêcheurs locaux, comme Alfred Juma

Le changement climatique menace également la productivité future du lac, car les changements de température et la fluctuation des précipitations ont un impact sur les poissons, leur habitat et la biodiversité. 

« La culture locale a toujours accordé une grande valeur aux pêcheurs, mais aujourd’hui, les pêcheurs ont du mal à joindre les deux bouts », indique M. Mattson.

Renforcer la résilience et combattre l’impact de la dégradation de l’environnement 

La FAO travaille avec le Département des pêches du Malawi et le Ministère des forêts et des ressources naturelles pour renforcer la résilience et combattre l’impact de la dégradation de l’environnement dans le secteur de la pêche, en particulier parmi les communautés riveraines du lac Malombe.

Soutenu par le Fonds pour l’environnement mondial, le projet, intitulé Fisheries Resilience for Malawi (FIRM), promeut une approche écosystémique de la gestion des pêches, une approche holistique de la gestion des pêches et des ressources aquatiques vivantes et de la promotion de la conservation et de l’utilisation durable de l’ensemble de l’écosystème.

Les communautés locales sont confrontées aux pressions supplémentaires du changement climatique

« En plus de la surpêche, les communautés locales sont confrontées aux pressions supplémentaires du changement climatique. Ce projet est donc vraiment une question d’urgence », explique M. Mattson, qui dirige les efforts de la FAO pour le FIRM.

Au côtés des chefs de village et des entités locales connues sous le nom de Beach Village Committees, les pêcheurs ont appris les mesures de conservation destinées à régénérer la qualité et la quantité de poissons dans le lac et à sauvegarder leur environnement.

Les pêcheurs et leurs familles s’informent également sur les tendances climatiques et les événements extrêmes.

« Nous sommes dans un cercle vicieux », explique M. Mattson. « Si la variabilité du climat s’accentue, les gens seront plus vulnérables qu’ils ne devraient l’être, à moins que les ressources ne soient gérées de manière différente ».

Grâce au soutien apporté dans le cadre du projet, la communauté s’est employée à «faire revenir les poissons» et à mettre au point un plan d’action consistant à adopter de nouveaux règlements et à créer deux zones dans lesquelles la pêche est interdite, afin d’offrir aux poissons des habitats qui favorisent leur reproduction et leur croissance.

Selon Nevarson Msusa, fonctionnaire chargé de la pêche dans le district, le projet a déjà eu un effet positif sur la gestion de la pêche locale.

« Les membres de la communauté ont adhéré pleinement aux mesures de conservation», indique‑t-il. « Des arbres ont été plantés, les berges de la rivière sont mieux gérées, les engins et les activités de pêche sont davantage contrôlés et les populations et le nombre d’espèces de poissons augmentent ».

La formation a responsabilisé les pêcheurs 

Alfred Juma, un pêcheur de 40 ans qui a participé au projet, affirme que la formation a responsabilisé les pêcheurs et leur a donné des compétences pour évaluer leurs ressources et les problèmes environnementaux, et comment prendre les mesures appropriées.

« Nous avons tous pris la responsabilité de la gestion de la pêche, et nous avons constaté une amélioration de nos espèces de poissons et de nos prises », explique Alfred. « L’augmentation des ventes de poisson a un grand impact sur nos moyens de subsistance ».La FAO aide les communautés à «faire revenir les poissons» en améliorant la gestion des pêches et le contrôle de la pêche illicite©FAO/ Niklas MattsonLa FAO aide les communautés à «faire revenir les poissons» en améliorant la gestion des pêches et le contrôle de la pêche illicite

Anasi Devi, une pêcheuse du village de Mwalija, est d’accord. « Pour la première fois de ma vie, j’ai entendu des pêcheurs faire la fête et des membres de la communauté psalmodier et chanter ! », a-t-elle raconté. « La célébration d’une prise abondante à Mwalija était incroyable. Des femmes ont couru sur la colline pour nous appeler ; nous avons vu la prise de nos propres yeux ! Nos sanctuaires regorgent de poissons ».

Les pratiques de pêche illégales ont également été mises en évidence et les communautés ont renforcé les patrouilles aquatiques et les efforts pour réduire l’utilisation d’engins de pêche destructeurs, tels que les moustiquaires, qui sont utilisés pour balayer les poissons juvéniles et les œufs. Le FIRM encourage également les restrictions saisonnières qui contribuent à restaurer le nombre de poissons. 

Hormis les mesures de conservation, le projet promeut également la petite aquaculture en cage et la technologie des bassins profonds pour l’élevage de tilapias locaux. Comme les disponibilités en eau sont limitées lors de la saison sèche au Malawi, on utilise des bassins plus profonds qui permettent d’augmenter le volume d’eau et de les rendre moins vulnérables à la chaleur et à l’évaporation. Le nombre de poissons baisse et il n’y a plus de végétation sur les berges de la rivière et les rives du lac.©FAO/Niklas MattsonLe nombre de poissons baisse et il n’y a plus de végétation sur les berges de la rivière et les rives du lac.

Selon Vasco Schmidt, fonctionnaire de la FAO chargé des pêches et de l’aquaculture en Afrique australe, cela prend du temps d’éduquer et d’encourager les pêcheurs et les chefs locaux, mais les résultats sont prometteurs.

La prise de conscience progresse et, comme les pêcheurs sont mobilisés, ils incitent les autres communautés qui vivent près du lac à agir pour protéger le lac et lui assurer un avenir durable, afin de mieux protéger leurs conditions de vie et leurs moyens de subsistance.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour ONU Info.

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Become our partner

want more info, fill in this form.

Conférence de Presse en Ligne


Les frontières terrestres ne doivent pas constituer des obstacles à la dissémination de votre message. Grâce à notre service de conférence de presse en ligne, nous vous offrons l’opportunité de vous rapprocher des médias africains, chaque fois que vous en aurez besoin.

Nos services comprennent:

Digital Communications


Today, social networks constitute an organization’s first point of contact with a user and a potential customer. At first glance, you need to convince of the relevance and quality of your content to stimulate and motivate the user to go further. We create consistently inspiring online strategy to meet business objectives, engage stakeholders and enhance our client brand’s reputation internally and externally.

 

Communication​ digitale


Les réseaux sociaux représentent aujourd’hui le premier point de contact d’une organisation avec un utilisateur et un client potentiel. Au premier coup d’œil, vous devez le convaincre de la pertinence et de la qualité de votre contenu pour l’inciter à aller plus loin. Nous créons pour vous une stratégie de communication précise et adaptée sur les réseaux sociaux pour atteindre les objectifs commerciaux, impliquer les parties prenantes et améliorer la réputation de votre marque en interne et en externe.

Promotion​ d’événements


Le succès d’un événement réside en moitié dans sa promotion. Peu importe la beauté de l’événement, la qualité des orateurs et de l’ordre du jour, si personne ne rapporte ou ne parle de votre événement, vos efforts seront vains. Nous vous aidons à façonner votre récit et à créer un engouement autour de votre événement. De l’annonce de l’événement à la tenue de celui-ci, nous accompagnons votre effort de planification et le reflétons sur toutes les plateformes médiatiques.​

Formation​ Médiatique


Nous fournissons à vos porte-paroles les outils nécessaires pour présenter vos principaux messages et répondre avec confiance et cohérence aux questions. Notre formation est organisée soit à distance ou en présentiel, avec des études de cas réels et des répétitions. Nos clients repartent avec le sentiment d’être à l’aise devant les journalistes et d’agir en tant qu’ambassadeurs de la marque.

Veille​ Médiatique


Nous mesurons votre portée en relations publiques et rendons compte des informations de votre industrie et des activités de vos  concurrents en surveillant la majorité des canaux de diffusion dans toute l’Afrique. Une veille médiatique complète et opportune est essentielle pour s’assurer que vous ne manquez aucune référence à votre marque, que vous êtes constamment informé de ce qui se passe dans votre industrie et que vous êtes prêt à saisir les opportunités et à réduire les risques en temps opportun.

Relations​ Média


Peu importe le lieu où ils se trouvent, nous sommes une source d‘informations fiables pour les journalistes qui écrivent sur l’Afrique. Nous nous connaissons mutuellement et ils nous font confiance, car nous leur fournissons un contenu crédible qui les aide dans leurs tâches. Nous nous entretenons quotidiennement avec des journalistes aux quatre coins du continent, ce qui fait de nous l’un des organismes les plus efficaces pour mener des campagnes de relations avec les médias.

Stratégie et développement de contenu


Nous créons des stratégies de communication intelligentes, bien documentées et spécialisées destinées à vous aider à construire un récit fort qui engagera votre audience. Nous travaillons en synergie avec vous afin de rédiger des communiqués de presse et des articles d’opinions qui alimentent le récit de votre entreprise. Notre équipe a une expérience approfondie dans la création de récits et le développement de contenu multimédia.

DIFFUSION DE COMMUNIQUES​ DE PRESSE​


C’est le service phare d’AMA. Nous avons mis en place des canaux de diffusion des communiqués de presse auprès des journalistes des 54 États africains ainsi qu’auprès des journalistes américains et européens couvrant les sujets relatifs aux marchés émergents.​

​Nos services comprennent:​

Event Promotion


Half of the success of an event lays in its promotion. Doesn’t matter how beautiful the event is, how wonderful the speakers and the agenda are, if no one reports or talks about your event, your efforts are gone. We help you shape the narrative and create a drumbeat around your event. From the announce all the way to the outcome of the event, we accompany your planning effort and echo it through all media platforms

Media Training


We provide your spokespeople with the tools to present your key messages and answer questions with confidence and coherence. Our training is organised either remotely or face-to- face, with real case studies and rehearsals. Our clients leave feeling comfortable being in front of reporters and acting as brand ambassadors.

Media Monitoring


We measure and report on
your PR reach, industry news, and competitive activity by monitoring most channels in North, West, Central, East and Southern Africa. Comprehensive and timely media monitoring is critical to ensuring that you don’t miss any reporting of your brand,
you’re constantly informed on what’s going on around your business, and you’re ready to capitalise on opportunities and mitigate
risks in a timely fashion..

Media Relations


We have become an authoritative source of news for reporters writing about Africa, wherever they are. We know them, they know us, and they trust us for providing them with timely and accurate content that helps them do their job. We speak to reporters on a daily basis in all corners of the continent and this makes us one of the most effective agencies in running media relations campaigns.

Strategy & Content Development


We create smart and localised communications strategies to help build a strong narrative that will engage your audiences. We partner with you to create press releases and thought leadership pieces that sustain a drumbeat for your company’s narrative. Our team have deep experience in shaping narratives and developing media content.

PRESS RELEASE WIRE DISTRIBUTION

This is AMA’s flagship service. We have set up channels of distribution towards the journalists of the 54 African states, as well as to American journalists and European journalists covering emerging markets issues.
Our service includes:

Editorial advice

Localised editorial piece when needed

Distribution to the major print, broadcast and online publications along with industry-specific publications

Follow-up calls to secure interview request

Guaranteed distribution to Africa.com

Distribution to Bloomberg, LexisNexis and Thomson Reuters

Social Media Reach: Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram

Full online monitoring and print monitoring when available. Includesreadership stats and Advertising Value Equivalent

Translation in French, Arabic and Portuguese available