Le Fonds D’innovation pour L’édition en Afrique et DAISY Consortium Offrent une Formation Professionnelle Gratuite à la Production de Livres Accessibles pour les Lecteurs Malvoyants 

Le Fonds D’innovation pour L’édition en Afrique et DAISY Consortium Offrent une Formation Professionnelle Gratuite à la Production de Livres Accessibles pour les Lecteurs Malvoyants 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Print

GENÈVE, Suisse , le 29 Juin, 2022,-/African Media Agency (AMA)/- Le Fonds d’innovation pour l’édition en Afrique (APIF), un programme de don codirigé par l’organisation philanthropique Dubai Cares et l’Association internationale des éditeurs (IPA), et DAISY Consortium, une autorité internationale dans le domaine de l’édition pour les personnes malvoyantes ou incapables de lire les imprimés, proposent aux éditeurs africains une formation professionnelle gratuite sur la production d’ouvrages accessibles.  

Dans ce cadre, les éditeurs africains sont invités à participer à un premier séminaire en ligne intitulé Publication accessible en Afrique -– Les fondamentaux, qui sera disponible en anglais, français et arabe, respectivement les 5, 6 et 7 juillet. 

Les experts internationaux de DAISY vont expliquer comment les pratiques de publication accessible ouvrent les livres aux personnes qui ne peuvent pas lire les imprimés, notamment les personnes aveugles, malvoyantes et ayant des difficultés d’apprentissage. Les participants pourront également partager leurs propres expériences, qui seront utilisées pour élaborer la formation technique sur la publication accessible qui sera disponible plus tard dans l’année.

Les webinaires de juillet aborderont les fondamentaux de l’incapacité à lire les imprimés et les technologies auxiliaires qu’ils utilisent, ainsi que comment les éditeurs peuvent mieux servir les lecteurs incapables de lire les imprimés, et pourquoi il est mutuellement bénéfique de le faire. 

Les éditeurs qui poursuivent plus avant le programme avec DAISY pourront bénéficier du financement de l’APIF pour soutenir la production des œuvres accessibles et leur introduction sur le marché. 

Bodour Al Qasimi, président de l’IPA et architecte du Fonds d’innovation pour l’édition en Afrique, a déclaré : ‘Il est très important – notamment en ces temps difficiles – que les éditeurs jouent un rôle dans l’accès à l’information et au contenu pour tous. La publication accessible ouvre le monde littéraire à tout le monde, quel que soit son statut physique, et en tant que membre fondateur de Accessible Books Consortium, c’est un principe fondamental du travail que nous faisons à l’IPA. Nous souhaitons qu’en consacrant le financement de l’IPA à cette tâche spécifique, nous puissions apporter une contribution majeure à l’augmentation de la quantité d’ouvrages africains accessibles disponibles pour les lecteurs qui en ont besoin.’ 

Richard Orme, PDG du DAISY Consortium, a déclaré : ‘Plusieurs éditeurs africains sont en train d’accélérer l’adoption de solutions de publication numérique, surtout à la suite de la pandémie globale. Cela permet aussi de créer des publications qui peuvent être lues par des enfants et des adultes qui en étaient préalablement exclus, y compris ceux atteints de cécité et de malvoyance. Les publications accessibles sont de meilleures publications pour tous, et nous sommes impatients de partager les démarches pratiques que les éditeurs peuvent entreprendre pour atteindre de nouveaux publics et lutter contre les inégalités existantes.’  

Inscrivez-vous pour le webinaire ici

Distribué par African Media Agency (AMA) pour African Publishing Innovation Fund (APIF)

À Propos Fonds d’innovation pour l’édition en Afrique (APIF) 

L’APIF est un fonds de 4 ans, d’un montant de 800 000 dollars américains, fourni par Dubai Cares, une organisation philanthropique mondiale basée aux Émirats arabes unis, et administré par l’IPA. La décision de stimuler les innovations pédagogiques pour aider les étudiants africains à poursuivre leurs études a été prise à la suite des mesures de confinement imposées mondialement en réponse à la pandémie de Covid-19. Environ 190 pays ont été obligés de fermer des écoles et des universités, affectant ainsi plus de 1,5 milliard d’enfants d’âge scolaire – soit environ 90% de la population étudiante mondiale. 

www.apinnovation.fund  

L’Association internationale des éditeurs (IPA) 

L’IPA est la plus grande fédération d’associations d’éditeurs au monde avec 83 membres dans 69 pays. Fondée en 1896, l’IPA est un organisme industriel ayant un mandat relatif aux droits de l’homme. La mission de l’IPA est de favoriser et de protéger la publication et de sensibiliser le public sur le rôle de la publication dans le développement économique, culturel et social. Travaillant en coopération avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO) et de nombreuses organisations non gouvernementales internationales, l’IPA soutient les intérêts de la publication de livres et de journaux aux niveaux national et supranational. Au niveau international, l’IPA s’oppose activement à la censure et promeut le droit d’auteur, la liberté de publier (y compris par le Prix Voltaire de l’IPA) et l’alphabétisation. 

www.internationalpublishers.org 

Dubai Cares 

Depuis sa fondation en 2007, Dubai Cares, qui fait partie des initiatives mondiales de Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vise à permettre aux enfants et aux jeunes des pays en développement d’accéder à une éducation de qualité grâce à la conception et au financement de programmes qui ont pour but d’être efficaces, durables et évolutifs. À ce jour, l’organisation philanthropique mondiale basée aux Émirats arabes unis a lancé avec succès des programmes d’éducation atteignant plus de 21 millions de bénéficiaires dans 60 pays en développement. 

Dubai Cares joue un rôle important en aidant à atteindre l’objectif de développement durable (ODD) 4 des Nations unies, qui a pour but d’assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous, et de promouvoir l’apprentissage permanent d’ici à 2030, en soutenant des programmes dans le domaine du développement de l’enfance, de l’accès à un enseignement primaire et secondaire de qualité, de l’enseignement technique et professionnel, et de la formation pour les jeunes, ainsi que dans le domaine de l’éducation dans les situations d’urgence et les crises prolongées. De plus, Dubai Cares adopte une approche stratégique pour améliorer la scolarisation et les résultats d’apprentissage des élèves à travers un modèle intégré de santé scolaire et de nutrition qui se compose d’activités de traitement vermifuge en milieu scolaire, d’alimentation scolaire et de l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les écoles.  

Dubai Cares est un membre du département des communications mondiales des Nations unies (UN DGC), ainsi qu’une organisation non gouvernementale enregistrée sous l’égide de l’IACAD, le régulateur des activités charitables à Dubaï. L’organisation philanthropique mondiale basée aux Émirats arabes unis est autorisée à collecter des fonds par des dons directs et des campagnes de collecte de fonds, et à traiter toutes les demandes d’autorisation avec l’IACAD. 

Le volontariat est un outil important pour Dubai Cares afin d’engager les individus à faire face aux défis du développement. Dubai Cares réunit la communauté des Émirats arabes unis dans un large éventail d’initiatives de volontariat et de sensibilisation liées à son mandat mondial.  

www.dubaicares.ae 

À Propos de DAISY Consortium 

DAISY Consortium est un collectif enregistré mondial à but non lucratif d’organisations qui s’engagent à apporter des changements mondiaux pour réaliser une vision commune “Les humains ont un accès égal à l’information et à la connaissance, quel que soit leur handicap; un droit confirmé par la Convention des nations unies relative aux droits des personnes handicapées.” 

Tous ensemble, nous contribuons au développement de normes générales, nous développons des directives pour promouvoir les meilleures pratiques, nous créons des outils qui soutiennent la publication accessible, nous sensibilisons aux systèmes accessibles de lecture et nous soutenons les normes ouvertes pour la publication inclusive. 

daisy.org

Media Contact

For Africa Communications Media Group (ACG):

Ms. Ayomide Ibironke

ACG Media Relations Department

Mobile: +276 (1) 326 4765

ayomide@africacommunicationsgroup.com

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Quitter la version mobile