Ethiopie : deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin oral (OMS)

Ethiopie : deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin oral (OMS)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Print

NEW YORK, USA, le 19 Avril 2022 -/African Media Agency (AMA)/-L’L’Éthiopie a terminé sa deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin oral contre la polio de type 2 (nOPV2), afin de protéger plus de 16 millions d’enfants de moins de cinq ans contre toute invalidité ou décès dus à l’épidémie de polio en cours dans le pays, a indiqué l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé. 

La campagne s’est déroulée du 15 au 18 avril dans toutes les régions, à l’exception d’Addis-Abeba, de l’Afar et du Tigré, où elle aura lieu à des dates ultérieures différentes. 

Le vaccin nOPV2 est un nouvel outil approuvé par le biais d’une procédure d’inscription sur la liste des utilisations d’urgence (Emergency Use Listing – EUL), qui remplace le vaccin oral monovalent contre le poliovirus de type 2 (mOPV2), en raison de sa supériorité sur la protection prouvée contre le poliovirus circulant dériver du vaccin de type 2 (cVDPV2). 

« Ce nouveau vaccin a été introduit dans la Région africaine pour garantir, avec les autres vaccins antipoliomyélitiques, l’éradication de toutes les formes de poliomyélite afin que les enfants vivant dans des zones à faible couverture vaccinale soient correctement protégés contre l’infection par la poliomyélite et la paralysie qui en résulte », a déclaré Dr Boureima Hama Sambo, Représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Éthiopie.

Plus de 100 employés de l’OMS déployés sur le terrain

La campagne a été dirigée et coordonnée par l’Institut éthiopien de santé publique (EPHI) et les centres d’opérations d’urgence (COU) à tous les niveaux, avec le soutien des partenaires.

Plus de 100 employés et consultants techniques de l’OMS ont été déployés pour soutenir la campagne par le biais de coordination, de formations des équipes et de tous les acteurs de la campagne sur tous les outils mobiles de surveillance ainsi que de la mise en œuvre d’outils tels que google sheet et le kit de données ouvertes (ODK).  

L’organisation a aussi facilité le recrutement et le déploiement d’observateurs et d’enquêteurs indépendants pour garantir la qualité de la campagne. 

Le personnel et les consultants de l’OMS ont supervisé et contrôlé aussi directement la mise en œuvre de la campagne dans les communautés. L’OMS a également déployé des véhicules pour faciliter le transport des vaccins vers les sites de vaccination. 

Les partenaires de la vaccination, dont l’OMS, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, la Fondation Bill et Melinda Gates et les partenaires d’exécution de l’USAID, étaient sur le terrain pour soutenir cette campagne.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour ONU infos.

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Quitter la version mobile