Célébration De La Journée Internationale Des Femmes 2022 Au Siège De La Minusma : La Résilience Des Maliennes À L’honneur

Célébration De La Journée Internationale Des Femmes 2022 Au Siège De La Minusma : La Résilience Des Maliennes À L’honneur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Print

BAMAKO, Mali , le 14 mars 2022, /African Media Agency/-Des témoignages de femmes en proie aux changements climatiques qui luttent pour en atténuer les effets. Des discours de femmes dont les fonctions sont, entre autres, de veiller à ce que les droits de ces autres femmes soient respectés. Des femmes dont les métiers sont de divertir tout en sensibilisant… Et, des hommes dont l’un des devoirs est d’amener les autres hommes à respecter les droits des femmes. Tel était le tableau qu’offrait la célébration de la Journée internationale des femmes (JIF) 2022, au Quartier général de la MINUSMA, le 10 mars dernier.

Première à s’exprimer, Oumou DIAWARA de l’Unité chargée du genre (chargée des aspects liés à l’égalité des sexes au sein de la MINUSMA) plante le décor : « cette année, la célébration de la Journée Internationale de la femme et de la fille par les Nations unies est axée sur le rôle central du Genre dans le contexte du changement climatique ».

Etablissant un lien direct avec la thématique du jour et le quotidien des femmes du sahel, Mme DIAWARA poursuit : « en étudiant ce thème dans la société de notre pays hôte, le Mali, force est de reconnaitre que les femmes, en tant que responsables des tâches ménagères (ravitaillement en eau), sont les plus touchées par les effets de ces changements climatiques, notamment la sécheresse, la désertification, et les fortes précipitations qui handicapent leurs activités rémunératrices, leur éducation et de celle de leurs enfants ou de leur santé ». Dans son intervention, la fonctionnaire de l’Unité chargée du genre se dira être « l’avocate de ces femmes » pour plaider en faveur : « d’une amélioration significative de l’accès des femmes du Mali aux informations et à la sensibilisation sur les changements climatiques et d’un soutien aux femmes du Mali dans la résilience des activités génératrices de revenu ». Enfin, elle demandera que soit garantie « une politique permettant aux activités génératrices de revenu des femmes de se diversifier et être suffisamment efficaces face au changement climatique ».

Une présence gouvernementale remarquée

Invités à célébrer avec le système des Nations Unies cette édition 2022 de la JIF, Founé COULIBALY WADIDIE, ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, ainsi que le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo KONÉ, n’ont tous deux pas manqué de saluer l’engagement de la MINUSMA aux côtés des femmes du Mali. Un engagement matérialisé à nouveau deux jours auparavant par la présence du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, El-Ghassim WANE à la célébration nationale de la JIF. Présidant la cérémonie, M. WANE ne manquera pas de saluer la présence des membres du gouvernement, notamment de celle de Mme WADIDIE qui selon lui, « en dit long sur son attachement au partenariat avec la MINUSMA ». Avant de prononcer le discours du Secrétaire général des Nations Unies, le Chef de la MINUSMA adressera au ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, ses félicitations pour la qualité de la célébration nationale de la JIF2022.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Minusma

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Quitter la version mobile