fbpx

Avec le projet « Seeds for the Future » de Crown Flour Mill (CFM), l’objectif de la première année est atteint et l’optimisme, de mise

Avec le projet « Seeds for the Future » de Crown Flour Mill (CFM), l’objectif de la première année est atteint et l’optimisme, de mise

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Print

LAGOS, Nigeria, 22 Septembre 2022 -/African Media Agency(AMA)/- Crown Flour Mill (CFM) Limited, filiale blé d’Olam Agri, une entreprise agroalimentaire mondiale spécialisée dans l’alimentation humaine et animale et les fibres, a présenté un rapport impressionnant sur la première année de son programme « Seeds for the Future ». Le rapport a été publié lors de la troisième édition du forum consultatif des partenaires de l’agrobusiness, la série de webinaires Olam Agri Greenland, qui s’est tenue virtuellement le jeudi 8 septembre 2022. Le rapport montre que l’initiative a atteint son objectif majeur au terme de cette première année, à savoir la production de 10 kg de semences de blé de pré-multiplication adaptées à la topographie et au climat locaux uniques.

Le développement et la culture de variétés de semences de blé adaptées aux conditions topographiques et climatiques uniques du Nigeria, en plus d’un engagement plus large des petits exploitants et de l’adoption de pratiques agronomiques modernes, ont été le fléau de l’autosuffisance de la production de blé au Nigeria. Le CFM cherche à relever ces défis grâce à l’initiative Seeds for the Future, son projet phare de développement avec la chaîne de valeur du blé, doté de 300 millions de dollars nigérians, lancé dès 2021.

TÉLÉCHARGER le RAPPORT 

Au sujet du rapport relatif au projet, Ashish Pande, le responsable national d’Olam Agri Nigeria, a déclaré ceci: « Nous avons fait des progrès assez impressionnants dans le cadre du programme Seeds for the Future, si l’on en croit le rapport de la première année. Il s’agit d’un voyage. Nous continuerons à injecter des ressources humaines, financières et techniques dans le programme pour nous assurer que nous atteignons nos objectifs et obtenons les meilleurs résultats dans les années à venir. »

Selon M. Pande, « la chaîne de valeur alimentaire mondiale est actuellement confrontée à des défis. Cela signifie que nous devons nous tourner vers l’intérieur pour assurer un approvisionnement régulier en nourriture pour notre population en ciblant les investissements dans l’agriculture. Chez CFM et Olam Agri, nous nous sommes engagés à investir au niveau de la production de la chaîne de valeur du blé, conformément au programme de la sécurité alimentaire et de développement agricole du gouvernement fédéral. »

S’exprimant sur le rapport du projet, Filippo Bassi, un sélectionneur de semences professionnel du Centre International de Recherche Agronomique dans les Zones Sèches (ICARDA) et expert du projet, a révélé : « Les variétés de semences de blé en pré multiplication de 10 kg produites jusqu’à présent seront plantées la saison prochaine dans des parcelles de 1 000 m2 à la Centre de Recherche Agronomique d’Azumbu, à Jigawa. Toutefois, pour garantir de plus grandes quantités de semences en tant que sauvegarde, un sous-ensemble sera également planté pendant la saison des pluies en août. »

En outre, le Dr Kachalla Kyari Mala, agent de recherche principal à l’Institut de Recherche du Lac Tchad (LCRI), qui est le chercheur principal du projet, a déclaré que son équipe a mené une enquête détaillée sur les pratiques agronomiques des petits exploitants agricoles locaux au début du projet afin de comprendre les réalités de la chaîne de valeur du blé. Il a déclaré que l’approche consistant à combiner les données de plusieurs centres de la région ouest-africaine a aidé l’équipe à identifier et à résoudre les goulets d’étranglement dans la chaîne de valeur. 

« Le résultat de la première année d’essais et de tests de variétés de semences rassure que l’investissement d’Olam Agri accélérera la production de semences, tandis que les rendements avant diffusion améliorent réellement la productivité dans la zone de culture du blé du pays », a déclaré M. Mala.

Mettant l’accent sur les facteurs nécessaires à l’amélioration de l’autosuffisance de la production locale de blé, le Dr Zakari Turaki, Directeur de la Recherche Agronomique du LCRI, a indiqué lors du forum, que des partenariats solides et des efforts de collaboration entre les institutions publiques et les entreprises privées étaient essentiels pour améliorer le niveau actuel de la récolte locale de blé. Il a ajouté que le cadre de partenariat actuel adopté pour l’exécution du programme « Seeds for the Future » est le meilleur qu’il ait vu jusqu’à présent dans le secteur.

TÉLÉCHARGER le RAPPORT 

Un autre expert, Alhaji Munir Babba Dan Agundi, président de la Commission des Centres et Institutions Agronomiques de la Chambre Fédérale des représentants, a appelé à la cohérence des politiques dans le secteur et à la synergie entre les principales parties prenantes. Il a déclaré qu’une législation ciblée pour soutenir les politiques de développement de la chaîne de valeur garantirait que les changements de gouvernement n’affectent pas les politiques.

M. Tiberio Chiari, ex-directeur du Programme des Chaînes de Valeur Agricoles à Oromia, en Éthiopie, le Dr Yusuf Jubril Rurum, commissaire à l’agriculture de l’État de Kano, Alhaji Salim Muhammed, président de l’Association des Producteurs de blé du Nigeria, et Hafiz Muhammed, conseiller spécial principal du gouverneur de l’État de Kano pour l’agriculture, étaient les autres intervenants du forum.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Olam Agri.

A propos de Olam Agri

Olam Agri est une entreprise agroalimentaire diversifiée, leader dans le secteur de l’alimentation humaine et animale et des fibres. Elle dispose d’une présence mondiale, de capacités de transformation et d’une connaissance approfondie des besoins du marché, acquise au cours de 33 ans. Grâce à une forte présence sur les marchés émergents à forte croissance et à des produits tels que les céréales et les oléagineux, les aliments pour animaux et les protéines, le riz, les huiles comestibles, les céréales et les graines spéciales, le coton, les produits du bois, le caoutchouc et les services financiers de base, Olam Agri est au cœur des flux commerciaux alimentaires et agroalimentaires mondiaux, avec un volume échangé de plus de 40 millions de tonnes par an. Axée sur la transformation des denrées alimentaires, des aliments pour animaux et des fibres pour un avenir plus durable, elle vise à créer de la valeur pour les clients, à permettre aux communautés agricoles de prospérer durablement et à œuvrer pour un avenir sûr sur le plan alimentaire. Olam Agri est une filiale à part entière du groupe Olam.

Pour plus d’informations et pour vous inscrire sur notre newsletter, veuillez consulter le site suivant:

https://www.olamagri.com/

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs