Un Nouveau Rapport Souligne L’impact Du COVID Sur Le Financement Du Commerce En Afrique

Un Nouveau Rapport Souligne L’impact Du COVID Sur Le Financement Du Commerce En Afrique

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Print

LE CAIRE, Égypte, le 20 Avril, 2021 -/African Media Agency(AMA)/- La Banque africaine d’import-export (Afreximbank), en collaboration avec la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA-ONU), la Banque africaine de développement (BAD) et Making Finance Work for Africa Partnership (MFW4A), a publié le 15 avril 2021 le Rapport d’enquête sur le financement du commerce en Afrique, qui permet de mieux comprendre le financement du commerce en Afrique et son évolution durant la pandémie de Covid-19. Premier du genre, ce rapport porte sur 185 banques africaines représentant 58 % du total des actifs détenus par les banques du continent.

Dans son discours d’ouverture de l’événement, le professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank, a souligné comment le resserrement des conditions financières mondiales avait provoqué des sorties de capitaux d’Afrique de plus de 5 milliards de dollars au premier trimestre 2020. « Ces fuites massives de capitaux ont mis à rude épreuve les banques africaines, dont beaucoup ont enregistré une chute importante de leurs devises. Ceci a exacerbé les contraintes liées aux liquidités et freiné la capacité des banques à financer le commerce africain », a détaillé Benedict Oramah. 

En raison de la pandémie et du resserrement consécutif des conditions de financement, des pressions accrues sur la balance des paiements et des contraintes de liquidités, l’offre de financement du commerce a été affectée entre janvier et avril 2020, période couverte par l’enquête. 
Selon le rapport, le nombre de relations avec des correspondants bancaires a diminué dans toute la région et le rejet des demandes de lettres de crédit a augmenté, d’environ 38% pour les banques locales / privées et de 30% pour les banques étrangères signalant une augmentation des taux de rejet, respectivement.

La Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, Dr Vera Songwe, a félicité Afreximbank pour les mesures anticycliques qu’elle avait prises afin d’aider les pays à faire face aux conséquences économiques et sanitaires de la pandémie de Covid-19. « La Banque a également joué un rôle majeur en mettant sur pied une facilité de 2 milliards de dollars pour aider les États membres africains à acheter jusqu’à 400 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 », a-t-elle ajouté. 

Dr. Songwe a également exhorté les leaders africains, notamment les gouverneurs de Banque centrale, les ministres des Finances et les partenaires de développement à soutenir davantage les institutions telles qu’Afreximbank par des augmentations de capital. Car ces banques ont la capacité de mobiliser cinq ou six fois ce capital et de déployer beaucoup plus de ressources pour relancer l’économie africaine.Le rapport a souligné le rôle que le financement du commerce pourrait jouer pour surmonter les répercussions sociales et économiques de la pandémie de Covid-19, afin d’accélérer la reprise économique en accroissant les échanges commerciaux et les investissements.

Pour S.E. M. Ebson Uanguta, sous-gouverneur de la Banque centrale de Namibie (Banque de Namibie), la crise est profonde et les interventions de l’État devaient être audacieuses et rapides pour aider les banques à accompagner les entreprises et éviter les faillites. « La plupart des secteurs économiques ont été gravement touchés et nous avons pris plusieurs mesures pour soutenir l’économie en général et le financement du commerce en particulier, notamment l’assouplissement de la politique monétaire, l’allègement des exigences réglementaires et l’institution de moratoires sur le remboursement des prêts à hauteur de 619 millions de dollars », a expliqué M. Uanguta. 

Selon Mme Mervat Soltan, présidente et directrice générale de la Banque de développement des exportations d’Égypte, la banque avait constaté une forte adoption de ses services numériques durant la pandémie. L’Égypte est l’un des rares pays où la production a augmenté dans un contexte de ralentissement mondial. « La numérisation, qui a soutenu la croissance des entreprises et du commerce pendant la pandémie, offre une excellente opportunité de réduire les coûts et d’accroître l’utilisation des facilités de financement du commerce. Elle devrait faire partie intégrante de la stratégie de développement du commerce africain après le Covid-19 », a-t-elle conseillé.

Bien que le commerce africain s’élève à 1 077 milliards de dollars, les banques en assurent l’intermédiation à hauteur de 417 milliards de dollars, soit environ 40 %, alors que la moyenne mondiale est de 80 %, indique le rapport.

Mme Bola Adesola, vice-présidente pour l’Afrique chez Standard Chartered, a insisté sur la nécessité d’augmenter le nombre d’entreprises sur le continent afin de développer le commerce extra-africain et inter-africain ainsi que la participation des banques. La Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAf) peut fournir une plate-forme pour stimuler le commerce, a-t-elle estimé.

M. Amr Kamel, vice-président exécutif du Développement commercial et de la Banque d’affaires chez Afreximbank, a souligné le fait que le Dispositif d’atténuation des effets de la pandémie sur le commerce (PATIMFA) avait apporté une aide précieuse aux banques, leur permettant de régler les paiements échus et d’éviter les défauts de paiement. Il a également mentionné quelques-unes des initiatives clés mises en œuvre par la Banque pour faire face aux contraintes liées aux liquidités et stimuler le commerce africain, comme le Système panafricain de paiements et de règlements (PAPSS) et le Programme de facilitation du commerce et du financement du commerce d’Afreximbank (AFTRAF) visant notamment à développer les relations de banque correspondante des banques africaines.

L’un des partenaires de longue date de la Banque, l’ingénieur Hani Salem Sonbol, directeur général de l’International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC), a réaffirmé l’importance de la collaboration internationale, même si les crises incitent d’instinct au repli sur soi. La réponse en Afrique à la crise s’est articulée autour de trois axes « en R » : Réagir face à la pandémie, aider à la Reprise et Relancer l’économie. 
Le rapport a préconisé un meilleur dialogue entre les banques centrales et l’industrie, l’essor de la numérisation et de l’adoption des technologies, ainsi que l’accès à de meilleures données pour mieux comprendre et évaluer les risques.

Dans son discours de clôture, Dr Hippolypte Fofack, économiste en chef à Afreximbank, a rappelé la nécessité d’accroître durablement l’offre de financement du commerce dans la région. « Le financement du commerce est le moteur du commerce et jouera un rôle clé dans la reprise et la transformation structurelle des économies africaines afin de mieux préparer la région aux futures crises mondiales », a-t-il observé.

Distribué par African Media Agency pour Afreximbank.
Pour plus d’informations, contacter: 
press@afreximbank.com

Télécharger Le Rapport

Notes aux rédacteurs :

Afreximbank est une institution financière multilatérale panafricaine dont la mission est de financer et de promouvoir le commerce extra et intra-africain. Afreximbank met en œuvre des structures innovantes pour proposer des solutions de financement qui soutiennent la transformation de la structure du commerce africain, développant l’industrialisation et le commerce intra-régional, et stimulant par là-même l’expansion économique en Afrique.

Making Finance Work for Africa Partnership (MFW4A) est une plate-forme unique lancée par la BAD pour le développement du secteur financier africain par la recherche, la gestion des connaissances, la communication et le réseautage. Nos partenaires (BAD, AFD, BEI, GIZ et le ministère néerlandais des Affaires étrangères) partagent la vision commune de systèmes financiers innovants, robustes et compétitifs en Afrique, offrant, d’ici 2030, un accès quasi universel aux services financiers et une gamme complète de produits et services dans le continent.

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA-ONU) est l’une des cinq commissions régionales de l’ONU et a pour mandat de promouvoir le développement économique et social de ses États membres, de favoriser l’intégration intra-régionale et de stimuler la coopération internationale pour le développement de l’Afrique.

You might also enjoy

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Become our partner

want more info, fill in this form.

Conférence de Presse en Ligne


Les frontières terrestres ne doivent pas constituer des obstacles à la dissémination de votre message. Grâce à notre service de conférence de presse en ligne, nous vous offrons l’opportunité de vous rapprocher des médias africains, chaque fois que vous en aurez besoin.

Nos services comprennent:

Digital Communications


Today, social networks constitute an organization’s first point of contact with a user and a potential customer. At first glance, you need to convince of the relevance and quality of your content to stimulate and motivate the user to go further. We create consistently inspiring online strategy to meet business objectives, engage stakeholders and enhance our client brand’s reputation internally and externally.

 

Communication​ digitale


Les réseaux sociaux représentent aujourd’hui le premier point de contact d’une organisation avec un utilisateur et un client potentiel. Au premier coup d’œil, vous devez le convaincre de la pertinence et de la qualité de votre contenu pour l’inciter à aller plus loin. Nous créons pour vous une stratégie de communication précise et adaptée sur les réseaux sociaux pour atteindre les objectifs commerciaux, impliquer les parties prenantes et améliorer la réputation de votre marque en interne et en externe.

Promotion​ d’événements


Le succès d’un événement réside en moitié dans sa promotion. Peu importe la beauté de l’événement, la qualité des orateurs et de l’ordre du jour, si personne ne rapporte ou ne parle de votre événement, vos efforts seront vains. Nous vous aidons à façonner votre récit et à créer un engouement autour de votre événement. De l’annonce de l’événement à la tenue de celui-ci, nous accompagnons votre effort de planification et le reflétons sur toutes les plateformes médiatiques.​

Formation​ Médiatique


Nous fournissons à vos porte-paroles les outils nécessaires pour présenter vos principaux messages et répondre avec confiance et cohérence aux questions. Notre formation est organisée soit à distance ou en présentiel, avec des études de cas réels et des répétitions. Nos clients repartent avec le sentiment d’être à l’aise devant les journalistes et d’agir en tant qu’ambassadeurs de la marque.

Veille​ Médiatique


Nous mesurons votre portée en relations publiques et rendons compte des informations de votre industrie et des activités de vos  concurrents en surveillant la majorité des canaux de diffusion dans toute l’Afrique. Une veille médiatique complète et opportune est essentielle pour s’assurer que vous ne manquez aucune référence à votre marque, que vous êtes constamment informé de ce qui se passe dans votre industrie et que vous êtes prêt à saisir les opportunités et à réduire les risques en temps opportun.

Relations​ Média


Peu importe le lieu où ils se trouvent, nous sommes une source d‘informations fiables pour les journalistes qui écrivent sur l’Afrique. Nous nous connaissons mutuellement et ils nous font confiance, car nous leur fournissons un contenu crédible qui les aide dans leurs tâches. Nous nous entretenons quotidiennement avec des journalistes aux quatre coins du continent, ce qui fait de nous l’un des organismes les plus efficaces pour mener des campagnes de relations avec les médias.

Stratégie et développement de contenu


Nous créons des stratégies de communication intelligentes, bien documentées et spécialisées destinées à vous aider à construire un récit fort qui engagera votre audience. Nous travaillons en synergie avec vous afin de rédiger des communiqués de presse et des articles d’opinions qui alimentent le récit de votre entreprise. Notre équipe a une expérience approfondie dans la création de récits et le développement de contenu multimédia.

DIFFUSION DE COMMUNIQUES​ DE PRESSE​


C’est le service phare d’AMA. Nous avons mis en place des canaux de diffusion des communiqués de presse auprès des journalistes des 54 États africains ainsi qu’auprès des journalistes américains et européens couvrant les sujets relatifs aux marchés émergents.​

​Nos services comprennent:​

Event Promotion


Half of the success of an event lays in its promotion. Doesn’t matter how beautiful the event is, how wonderful the speakers and the agenda are, if no one reports or talks about your event, your efforts are gone. We help you shape the narrative and create a drumbeat around your event. From the announce all the way to the outcome of the event, we accompany your planning effort and echo it through all media platforms

Media Training


We provide your spokespeople with the tools to present your key messages and answer questions with confidence and coherence. Our training is organised either remotely or face-to- face, with real case studies and rehearsals. Our clients leave feeling comfortable being in front of reporters and acting as brand ambassadors.

Media Monitoring


We measure and report on
your PR reach, industry news, and competitive activity by monitoring most channels in North, West, Central, East and Southern Africa. Comprehensive and timely media monitoring is critical to ensuring that you don’t miss any reporting of your brand,
you’re constantly informed on what’s going on around your business, and you’re ready to capitalise on opportunities and mitigate
risks in a timely fashion..

Media Relations


We have become an authoritative source of news for reporters writing about Africa, wherever they are. We know them, they know us, and they trust us for providing them with timely and accurate content that helps them do their job. We speak to reporters on a daily basis in all corners of the continent and this makes us one of the most effective agencies in running media relations campaigns.

Strategy & Content Development


We create smart and localised communications strategies to help build a strong narrative that will engage your audiences. We partner with you to create press releases and thought leadership pieces that sustain a drumbeat for your company’s narrative. Our team have deep experience in shaping narratives and developing media content.

PRESS RELEASE WIRE DISTRIBUTION

This is AMA’s flagship service. We have set up channels of distribution towards the journalists of the 54 African states, as well as to American journalists and European journalists covering emerging markets issues.
Our service includes:

Editorial advice

Localised editorial piece when needed

Distribution to the major print, broadcast and online publications along with industry-specific publications

Follow-up calls to secure interview request

Guaranteed distribution to Africa.com

Distribution to Bloomberg, LexisNexis and Thomson Reuters

Social Media Reach: Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram

Full online monitoring and print monitoring when available. Includesreadership stats and Advertising Value Equivalent

Translation in French, Arabic and Portuguese available