fbpx

Covid-19 : le variant Omicron se propage en Afrique, mais les cas graves restent peu nombreux en Afrique du Sud (OMS)

Covid-19 : le variant Omicron se propage en Afrique, mais les cas graves restent peu nombreux en Afrique du Sud (OMS)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Print

Le variant Omicron atteint davantage de pays en Afrique et les cas hebdomadaires ont bondi de plus de 90% par rapport à la semaine précédente sur le continent, a alerté jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), relevant toutefois « des signes d’espoir car les hospitalisations restent faibles en Afrique du Sud où seuls 6% des lits de soins intensifs sont occupés par des patients atteints du nouveau coronavirus ».

NEW YORK, USA, le 10 Decembre 2021,-/African Media Agency (AMA)/-Face à l’affolement suscité par le nouveau variant dans le monde, les recherches s’intensifient pour déterminer si Omicron est à l’origine de la recrudescence des cas observés en Afrique. En attendant, les nouvelles données en provenance d’Afrique du Sud indiquent qu’Omicron pourrait provoquer une maladie moins grave.

Les études ayant porté sur les hospitalisations dans tout le pays entre le 14 novembre et le 4 décembre ont révélé que le taux d’occupation des unités de soins intensifs n’était que de 6,3 %. « Cela est très faible par rapport à la même période quand l’Afrique du Sud fut confrontée au pic lié à la variante Delta en juillet dernier », a précisé l’OMS.

Sur 1.200 admissions, seules quatre étaient sous ventilation en Afrique du Sud

Les données sur la même période et provenant de l’un des districts sanitaires sud-africains les plus touchés par Omicron ont révélé que sur plus de 1.200 admissions, 98 recevaient de l’oxygène supplémentaire et seulement quatre étaient sous ventilation.

« Il s’agit de données très préliminaires avec un échantillon de petite taille et la plupart des personnes admises dans les établissements de santé étaient âgées de moins de 40 ans. Et il nous faudra encore au moins deux à trois semaines pour déterminer les effets complets d’Omicron », a déclaré lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Brazzaville (Congo), Dr Richard Mihigo, Coordonnateur du Programme de vaccination et de mise au point des vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Selon la Branche africaine de l’OMS, l’Afrique a enregistré plus de 107.000 cas au cours de la semaine se terminant le 5 décembre, contre environ 55.000. Cinq pays sont à l’origine de 86% des cas signalés au cours de la semaine écoulée et toutes les sous-régions du continent – contre une seule la semaine précédente – ont enregistré une augmentation du nombre de nouveaux cas. L’Afrique australe a enregistré la plus forte augmentation avec une hausse de 140%, principalement due à une augmentation en Afrique du Sud.

L’Afrique représente actuellement 46% des quelque 1.000 cas d’Omicron

« Les chercheurs travaillent jour et nuit pour déterminer si Omicron, le nouveau variant, est plus contagieux, provoque des maladies graves ou si il a un impact sur les vaccins et les traitements », a ajouté le Dr Mihigo, revenant sur l’hypothèse selon laquelle « les vaccins actuels pourraient ne pas protéger les gens contre Omicron ».

Mais jusqu’à présent, l’OMS estime qu’il n’y a pas « de preuve concluante que les vaccins sont inefficaces contre ce nouveau variant ». « Les vaccins ont protégé les personnes contre les maladies graves et les hospitalisations dues aux autres variantes préoccupantes, et il n’a pas été nécessaire de modifier ces vaccins », a précisé le Dr Mihigo.

Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, l’Afrique représente actuellement 46% des quelque 1.000 cas d’Omicron signalés par près d’une soixantaine de pays de différentes régions du monde. Jusqu’à présent, 10 pays africains ont signalé des cas.

« Omicron étant désormais présent dans près de 60 pays dans le monde, les interdictions de voyager qui visent principalement les pays africains sont difficiles à justifier », a déclaré dans un communiqué la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Plus de 8,8 millions de cas de Covid-19 en Afrique, dont plus de 220.000 décès

Malgré la présence généralisée d’Omicron dans le monde, plus de 70 pays ont imposé des interdictions de voyager qui visent principalement les pays d’Afrique australe – dont certains n’ont encore signalé aucun cas d’Omicron. Or pour l’OMS, « grâce aux efforts de surveillance diligents des scientifiques africains, le nouveau variant préoccupant a été détecté pour la première fois sur ce continent, mais on ne sait pas si la transmission se faisait silencieusement dans d’autres régions ».

L’Agence sanitaire mondiale de l’ONU appelle à « des mesures de santé publique fondées sur la science pour contrer la propagation de la Covid-19 ». « Les restrictions de voyage interviennent au plus fort de la saison touristique de fin d’année, ravageant les économies africaines, avec un effet d’entraînement potentiellement dévastateur pour la santé des Africains », a ajouté la Dre Moeti.

La pandémie a fait plus de 266 millions de cas dans le monde dont au moins 5.268.849 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi jeudi par l’OMS. Et l’Afrique compte désormais plus de 8,8 millions de cas de Covid-19, dont plus de 220.000 décès.

Sur le plan de la vaccination, le continent a reçu, à ce jour, plus de 372 millions de doses de vaccin Covid-19 et en a administré 248 millions. Cela ne représente que 3 % des 8,2 milliards de doses administrées dans le monde. Bien que le rythme de la vaccination se soit accéléré au cours des derniers mois, seulement 7,8% de la population africaine est entièrement vaccinée, selon l’OMS.

Les fêtes de fin d’année, les voyages et une vaccination limitée sont un cocktail inquiétant

« Ce que nous savons, c’est que la distribution inégale des vaccins dans le monde crée un environnement idéal pour l’émergence et la propagation explosive des variants, et les régions ayant le moins accès aux vaccins semblent devoir en souffrir le plus », a fustigé la Dre Moeti, rappelant qu’avec « les voyages et les festivités de fin d’année qui nous attendent, la vaccination limitée, l’augmentation des cas de Covid-19 et le nouveau variant dressent un tableau inquiétant » pour le continent africain.

De nombreux pays africains n’ont pas encore administré la majeure partie de leurs stocks de vaccins. Seuls 10 pays contre 12 la semaine précédente, disposent de moins de 10 doses pour 100 personnes. Si l’on considère les vaccins reçus il y a huit semaines ou plus, 27 pays ont utilisé au moins 80% des doses reçues. Vingt-trois pays ont utilisé entre 50 et 79%, et deux ont utilisé moins de 50% des doses reçues.

Selon l’OMS, seuls six des 54 pays d’Afrique ont atteint l’objectif mondial de vaccination de 40% de leur population d’ici la fin de l’année, laissant des millions de personnes du continent sans protection contre le nouveau coronavirus. « Cette situation est tout simplement dangereuse et intenable », a conclu le Dr Richard Mihigo.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour ONU Info.

You might also enjoy

Souscrire a la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Become our partner

want more info, fill in this form.

Conférence de Presse en Ligne


Les frontières terrestres ne doivent pas constituer des obstacles à la dissémination de votre message. Grâce à notre service de conférence de presse en ligne, nous vous offrons l’opportunité de vous rapprocher des médias africains, chaque fois que vous en aurez besoin.

Nos services comprennent:

Digital Communications


Today, social networks constitute an organization’s first point of contact with a user and a potential customer. At first glance, you need to convince of the relevance and quality of your content to stimulate and motivate the user to go further. We create consistently inspiring online strategy to meet business objectives, engage stakeholders and enhance our client brand’s reputation internally and externally.

 

Communication​ digitale


Les réseaux sociaux représentent aujourd’hui le premier point de contact d’une organisation avec un utilisateur et un client potentiel. Au premier coup d’œil, vous devez le convaincre de la pertinence et de la qualité de votre contenu pour l’inciter à aller plus loin. Nous créons pour vous une stratégie de communication précise et adaptée sur les réseaux sociaux pour atteindre les objectifs commerciaux, impliquer les parties prenantes et améliorer la réputation de votre marque en interne et en externe.

Promotion​ d’événements


Le succès d’un événement réside en moitié dans sa promotion. Peu importe la beauté de l’événement, la qualité des orateurs et de l’ordre du jour, si personne ne rapporte ou ne parle de votre événement, vos efforts seront vains. Nous vous aidons à façonner votre récit et à créer un engouement autour de votre événement. De l’annonce de l’événement à la tenue de celui-ci, nous accompagnons votre effort de planification et le reflétons sur toutes les plateformes médiatiques.​

Formation​ Médiatique


Nous fournissons à vos porte-paroles les outils nécessaires pour présenter vos principaux messages et répondre avec confiance et cohérence aux questions. Notre formation est organisée soit à distance ou en présentiel, avec des études de cas réels et des répétitions. Nos clients repartent avec le sentiment d’être à l’aise devant les journalistes et d’agir en tant qu’ambassadeurs de la marque.

Veille​ Médiatique


Nous mesurons votre portée en relations publiques et rendons compte des informations de votre industrie et des activités de vos  concurrents en surveillant la majorité des canaux de diffusion dans toute l’Afrique. Une veille médiatique complète et opportune est essentielle pour s’assurer que vous ne manquez aucune référence à votre marque, que vous êtes constamment informé de ce qui se passe dans votre industrie et que vous êtes prêt à saisir les opportunités et à réduire les risques en temps opportun.

Relations​ Média


Peu importe le lieu où ils se trouvent, nous sommes une source d‘informations fiables pour les journalistes qui écrivent sur l’Afrique. Nous nous connaissons mutuellement et ils nous font confiance, car nous leur fournissons un contenu crédible qui les aide dans leurs tâches. Nous nous entretenons quotidiennement avec des journalistes aux quatre coins du continent, ce qui fait de nous l’un des organismes les plus efficaces pour mener des campagnes de relations avec les médias.

Stratégie et développement de contenu


Nous créons des stratégies de communication intelligentes, bien documentées et spécialisées destinées à vous aider à construire un récit fort qui engagera votre audience. Nous travaillons en synergie avec vous afin de rédiger des communiqués de presse et des articles d’opinions qui alimentent le récit de votre entreprise. Notre équipe a une expérience approfondie dans la création de récits et le développement de contenu multimédia.

DIFFUSION DE COMMUNIQUES​ DE PRESSE​


C’est le service phare d’AMA. Nous avons mis en place des canaux de diffusion des communiqués de presse auprès des journalistes des 54 États africains ainsi qu’auprès des journalistes américains et européens couvrant les sujets relatifs aux marchés émergents.​

​Nos services comprennent:​

Event Promotion


Half of the success of an event lays in its promotion. Doesn’t matter how beautiful the event is, how wonderful the speakers and the agenda are, if no one reports or talks about your event, your efforts are gone. We help you shape the narrative and create a drumbeat around your event. From the announce all the way to the outcome of the event, we accompany your planning effort and echo it through all media platforms

Media Training


We provide your spokespeople with the tools to present your key messages and answer questions with confidence and coherence. Our training is organised either remotely or face-to- face, with real case studies and rehearsals. Our clients leave feeling comfortable being in front of reporters and acting as brand ambassadors.

Media Monitoring


We measure and report on
your PR reach, industry news, and competitive activity by monitoring most channels in North, West, Central, East and Southern Africa. Comprehensive and timely media monitoring is critical to ensuring that you don’t miss any reporting of your brand,
you’re constantly informed on what’s going on around your business, and you’re ready to capitalise on opportunities and mitigate
risks in a timely fashion..

Media Relations


We have become an authoritative source of news for reporters writing about Africa, wherever they are. We know them, they know us, and they trust us for providing them with timely and accurate content that helps them do their job. We speak to reporters on a daily basis in all corners of the continent and this makes us one of the most effective agencies in running media relations campaigns.

Strategy & Content Development


We create smart and localised communications strategies to help build a strong narrative that will engage your audiences. We partner with you to create press releases and thought leadership pieces that sustain a drumbeat for your company’s narrative. Our team have deep experience in shaping narratives and developing media content.

PRESS RELEASE WIRE DISTRIBUTION

This is AMA’s flagship service. We have set up channels of distribution towards the journalists of the 54 African states, as well as to American journalists and European journalists covering emerging markets issues.
Our service includes:

Editorial advice

Localised editorial piece when needed

Distribution to the major print, broadcast and online publications along with industry-specific publications

Follow-up calls to secure interview request

Guaranteed distribution to Africa.com

Distribution to Bloomberg, LexisNexis and Thomson Reuters

Social Media Reach: Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram

Full online monitoring and print monitoring when available. Includesreadership stats and Advertising Value Equivalent

Translation in French, Arabic and Portuguese available